NOTRE BLOG
Conseils pour la pratique du saut à l’élastique en toute sécurité

Conseils pour la pratique du saut à l’élastique en toute sécurité

Par Gauchard Jérémy Gauchard Jérémy | Dans AVENTURE | le 19 février 2019

Un saut à l’élastique, ce n’est pas un sport extrême anodin, il convient de prendre un maximum de précautions à la fois au niveau technique en s’entourant de professionnels formés dans la profession mais aussi en matière de sécurité. La moindre faute pouvant se transformer en catastrophe, retrouvez ci-dessous les conseils à suivre pour pratiquer un saut à l’élastique de la meilleure des manières que ce soit depuis une grue ou un pont.

Equipement d’encadrement des activités de saut en élastique depuis un pont

Une fois rendu sur l’aire de saut

Le professionnel a pour fonction d’adapter et de contrôler le système de fixation sur le sauteur. 2 personnes minimum sont en charge, parallèlement de manipuler la console ou le dispositif de déport, de l’élastique et de ses fixations. Ces trois professionnels du saut à l’élastique ont au sein de leur effectif un chef d’équipe qui va orchestrer tous les intervenants.

A l’atterrissage sur l’aire de réception

Un autre professionnel au moins est missionné pour la réception de chaque sauteur. L’équipe d’encadrement sur l’aire de saut, et l’aire de réception doit pouvoir communiquer en permanence à l’aide de talki walki. Afin de pouvoir assurer les sauts, il convient qu’un membre de l’équipe soit titulaire du brevet national de secourisme.

Equipement d’encadrement des activités de saut en élastique depuis une grue

Sur l’aire de réception

Une personne au moins est chargée d’adapter et de contrôler le système de fixation sur le sauteur. Deux personnes au moins chargées de la manipulation de l’élastique et de ses fixations. Un chef d’équipe est également requis comme pour un saut depuis un pont.

Sur l’aire de saut

Une personne au moins, dans la nacelle, a pour fonction de préparer le sauteur. Le pilote de la grue ainsi que l’équipe d’encadrement doivent pouvoir communiquer entre eux en permanence. Même exigence que ci-dessus au sujet du brevet de secourisme. L’adresse et le n° d’appel téléphonique des sapeurs-pompiers et de l’hôpital le plus proche doivent être connus des organisateurs.

Périmètre de sécurité de l’aire de saut

Que les activités de saut se déroulent à partir d’un pont ou d’une grue, le périmètre de sécurité, balisé et signalé, doivent être constitué d’une aire de dégagement permettant l’arrivée rapide des secours ainsi qu’une aire de réception du matériel nécessaire à ces secours. Il est en outre établi en fonction des caractéristiques du saut et doit permettre à l’équipe d’encadrement de préparer le sauteur et de manipuler le matériel de saut sans être gênée par un obstacle quelconque. En cas de saut à partir d’une grue, ce périmètre correspond à celui de la grue en situation d’activité.

Fréquence des sauts à l’élastique

La fréquence horaire des sauts est déterminée d’après leur hauteur :

  • – de 30 à 50 mètres : 10 sauts maximum
  • – de 50 à 100 mètres : 8 sauts maximum
  • – plus de 100 mètres : 7 sauts maximum

Il est interdit de pratiquer les sauts à l’élastique la nuit.

Dernier point, il est bien évidement conseillé de vérifier si les organisateurs disposent d’une assurance responsabilité civile professionnelle. Bon saut à tous !  😉

Aucun commentaire sur "Conseils pour la pratique du saut à l’élastique en toute sécurité"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COPYRIGHT ©SPORT & AVENTURE 2013-2015. TOUS DROITS RESERVES.
CREATION SPORT & AVENTURE