NOTRE BLOG
7 idées fausses et dangereuses à ne pas suivre en ski freeride

7 idées fausses et dangereuses à ne pas suivre en ski freeride

Par Gauchard Jérémy Gauchard Jérémy | Dans AVENTURE, MONTAGNE, SKI | le 4 janvier 2014

Le ski freeride ou ski libre pour les non-anglophones est une discipline qui se pratique de plus en plus de nos jours. Ce qui séduit dans le ski freeride, c’est avant tout la liberté. On s’engage en effet ici dans un ski tout terrain à l’opposé même de la notion de compétition et dans la recherche du pur plaisir ;).

Mais le freeride comporte certains risques que beaucoup ignorent, par inconscience du danger principalement. Voici ci-dessous 7 idées fausses et dangereuses à ne pas suivre dans la pratique du ski freeride :

1. « Il a neigé cette nuit, c’est bon… »
Huuummm de la neige fraîche, c’est toujours bon ça pour skier ça… mais encore faut-il savoir comment va se faire la liaison entre la sous-couche et la nouvelle couche.. attention danger !

2. « Il fait froid, on ne risque rien… »
Si le froid succède à une phase de redoux, il contribue à la stabilisation du manteau neigeux et l’eau regèle. Mais si le froid s’installe après une chute de neige fraîche, il va ralentir le tassement. En revanche, si le froid dure trop longtemps, cela peut entraîner la formation de gobelets. Enfin, il faut savoir que la formation d’une plaque à vent est totalement indépendante du froid ambiant.

3. « Il n’y pas de danger si on est en forêt… »
Cela est complètement FAUX ! Skier en forêt ne veut pas dire que l’on est à l’abri d’une avalanche même si cela en diminue considérablement les risques. En tout cas, si vous comptez vous aventurer en forêt, prenez garde aux souches et aux troncs des conifères qui peuvent représenter un risque certain. Aussi, nous vous conseillons de ne pas passer sous des arbres très chargés en neige, on ne sait jamais ;).

4. « Je connais, je suis déjà passé par là… »
Avoir la connaissance du terrain est un avantage certain, c’est indéniable. Ceci dit, nous ne connaissez pas forcément quelle est la qualité de son enneigement actuel. Les changements météorologiques ont pu modifier la couche de neige et cela peut être très dangereux.

5. « Ils sont passés eux, pourquoi pas nous… »
Mouais… réfléchissez avant de vous lancer. Tout d’abord, le temps a peut-être transformé le manteau neigeux. Ensuite, ceux qui sont passés avant vous se sont peut-être faits légers et ont posé les spatules là où il fallait. En plus de cela, il est possible qu’ils n’aient pas le même niveau de ski que vous, pensez-y… En plus de cela, ils ont sûrement déclenché la mécanique du départ d’avalanche et c’est vous qui allez en subir les conséquences. Ayez toujours à l’esprit qu’un skieur peut passer sur une zone à risques mais 2 non, à moins qu’ils ne soient espacés.

6. « Il y a des traces, c’est bon on y va !.. »
Attention à ne pas vous élancer dans un couloir parce que vous avez vu des traces. Un, la stabilité de la neige a peut être changé depuis ces traces, deux, vous n’en connaissez pas la difficulté et si vous vous engagez sans être équipé du matériel pour en sortir (ex: crampons, baudrier, corde), alors vous serez bons pour attendre les secours ou aurez subi un grave accident.

7. « On est déjà monté, donc ça tiendra à la descente… »
Il est bon de savoir que le chemin tracé lors de votre montée peut avoir fragilisé la neige. Pendant votre descente, un virage sauté à l’endroit de votre montée et vous voilà sur un gigantesque rouleau compresseur de neige.

Alors soyez prudent et conscient de tous les dangers pour pratiquer le ski freeride en toute sécurité ;).

Aucun commentaire sur "7 idées fausses et dangereuses à ne pas suivre en ski freeride"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COPYRIGHT ©SPORT & AVENTURE 2013-2015. TOUS DROITS RESERVES.
CREATION SPORT & AVENTURE