NOTRE BLOG
Comment choisir les bons snacks quand on va à la salle ?

Comment choisir les bons snacks quand on va à la salle ?

Par Sport Aventure Sport Aventure | Dans ALIMENTATION | le 15 novembre 2018

Quand on va à la salle, le type de snacks à choisir varie en fonction du temps disponible avant l’exercice physique ainsi que de l’intensité de l’entraînement. Le principe est le suivant : plus l’entraînement est éloigné, plus le repas doit être équilibré et complet ; et plus l’entraînement est rapproché, plus l’alimentation doit être simple. Selon le temps disponible avant l’entraînement, nous vous donnons une idée sur quel repas choisir.

Quel snack à quel moment ?

Voici des conseils pratiques de sites comme Body & Fit, qui vous indiquent le créneau horaire dans lequel un plat serait préférable à un autre.

3 h à 4 h avant l’activité

On peut consommer un repas normal et équilibré sans friture ni viandes grasses mais avec beaucoup de protéines et de glucides, soit 15 à 20 g. Comme idée, un menu composé d’un œuf (protéines), 30 g de fromage maigre (protéines), 2 rôties (glucides), 2 cuillerées à thé de margarine non-hydrogénée (un peu de bon gras), 2 fruits frais (glucides) et 1 petit muffin au son (glucides) sera suffisant.

2 h à 3 h avant l’activité

On peut manger un repas complexe, mais beaucoup plus léger que dans le premier cas. Il faut donc consommer moins de protéines cette fois-ci (soit 8 g) et beaucoup plus de glucides (15 à 20 g). Une tasse de gruau cuit (glucides), deux fruits (glucides) et une tasse de lait (protéines) feraient un bon snack.

2 h avant l’activité

Lorsqu’on est à 2 h d’aller à la salle, il faut miser sur un goûter avec un peu de protéines (4 g) et 2 fois plus de glucides. Une demi-tasse de yogourt (protéines) plus 1 barre de céréales (glucides) plus 1 fruit (glucides) constitue un bon snack.

1 h avant l’activité

À une heure d’aller à la salle, il est conseillé de prendre une collation dépourvue de protéines et riche en glucides. Comme l’indique le site astuce-sante.fr, un muffin maison sans noix (glucides) plus 1 fruit (glucides) est une collation parfaite pour de bonnes performances.

30 minutes avant l’activité

À trente minutes d’aller à la salle, il faut miser sur un repas très léger constitué que de glucides. Prenez 1 fruit ou compote de pommes sans sucre (glucides) ou encore 1 barre de céréales sans noix ni graines ou 1 barre de jus de fruit concentrés (glucides).

Par ailleurs, si vous projetez d’aller à la salle 2 à 4 heures après un repas principal, vous n’êtes pas obligé de manger quelque chose encore. Pour cela, une barre en-cas pourra faire l’affaire si vous devez manger quelque chose.

Des astuces spécifiques pour bien choisir

Pour gagner du temps et vous faciliter les choses, nous vous conseillons d’opter pour des barres protéinées. Vous pouvez en trouver rapidement en ligne et ce, à petit prix. Vous avez également le choix entre des barres riches en protéines, des barres en-cas ou des barres hypoglucidiques, à forte teneur en protéines et énormément riches en glucides.

Les risques du sport à jeun

On le sait tous : courir à jeun ne fait pas brûler plus de graisses. Ainsi, pratiquer quelque exercice physique l’estomac vide peut occasionner une chute d’énergie et la sensation de faim. Cela peut également endommager nos capacités physiques voire entraîner une rupture du tissu musculaire (sans apport d’énergie, les muscles seront transformés en glucose pour produire l’énergie nécessaire au corps). Pourtant, ce n’est pas l’effet qu’on recherche, qu’on veuille accroître sa masse musculaire ou perdre des kilos ! Par conséquent, il est indispensable de manger quelque chose avant son entraînement. Pendant des activités cardio-vasculaires par exemple, les glucides constituent la principale source d’énergie. Étant donné que les réserves de l’organisme ne sont pas toujours suffisantes et que leur emploi est plus lent, ce carburant doit venir des repas pour de meilleures performances pendant l’effort. D’où l’importance des snacks ou barres protéinées.

Toutefois, les excès de gras sont à éviter (noix, friture, viandes grasses, fromage…). Leur digestion nécessite du temps, ce qui aura un effet négatif sur les performances à l’entraînement.

Aucun commentaire sur "Comment choisir les bons snacks quand on va à la salle ?"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COPYRIGHT ©SPORT & AVENTURE 2013-2015. TOUS DROITS RESERVES.
CREATION SPORT & AVENTURE