NOTRE BLOG
Commencer le kayak : comment s’équiper ?

Commencer le kayak : comment s’équiper ?

Par Sport Aventure Sport Aventure | Dans SPORTS NAUTIQUES | le 13 juin 2018

Lorsqu’on bénéficie d’un accès rapide à une rivière, un fleuve, un point d’eau ou tout simplement la mer ou l’océan, une des façons les plus simples d’en profiter est de s’y balader en kayak. Mais attention, comme tout sport nautique, l’environnement peut parfois être hostile et il est nécessaire d’être bien équipé pour pratiquer le kayak en toute sécurité et dans de bonnes conditions. Nous vous proposons de passer en revue les principaux équipements du kayakiste pour profiter au mieux de vos sorties.

Le kayak, premier équipement du kayakiste

Cela peut paraitre évident mais pour naviguer dans de bonnes conditions, le kayak lui-même doit être adapté au programme de sorties et au lieu de navigations. On voit encore trop souvent des amateurs se promener en mer sur des embarcations qui ne devraient jamais s’éloigner de plus de 300 m des côtes.

Un kayak de rivière ne sera pas adapté à la mer. Il ne disposera généralement pas de l’équipement de sécurité nécessaire (ligne de vie, équipement individuel…). De même, ces bateaux sont pensés pour bien tourner mais pas avancer vite ni être efficace face au vent. Partir avec un tel kayak en mer représente un réel risque d’accident ou de ne pas pouvoir revenir à la côte en cas de fort vent ou de courant.

A l’inverse, un kayak de mer est peu manœuvrant et plus fragile. Il risquera de s’abimer rapidement et de prendre l’eau dans une sortie en eau vive.

En choisissant votre kayak, renseignez donc vous sur le type de milieu et de navigation pour lequel il est conçu. Il vous faudra ensuite régler les éventuels cale-pieds.

Bien choisir sa pagaie

Le deuxième point le plus important est le choix de la pagaie. Celle-ci joue un multiple rôle. Elle est à la fois le moteur du kayak et le système de direction. Elle peut également vous permettre de rester à flot en réalisant des appuis ou un esquimautage…

Mal choisir sa pagaie peut conduire aux problématiques suivantes : une pagaie trop longue ou à l’angle entre les pales inadaptés pourra vous fatiguer très vite et vous mettre en difficulté sur votre retour. Un angle trop important entre les pales vous mettra en difficulté dans les vagues ou en eau vive. Enfin, si la forme des pales est inadaptée, c’est votre performance en navigation qui sera impactée. N’hésitez pas à utiliser des sites comme Les Pagaies pour vous aider à bien choisir cet équipement essentiel du kayakiste.

Les équipements de sécurité (gilet…)

Enfin, il n’est pas question de vous embarquer sans apporter avec vous l’équipement de sécurité minimum. Comme nous l’avons indiqué, les milieux aquatiques peuvent être hostiles et les accidents réguliers qui arrivent toujours trop régulièrement en kayak nous le rappellent avec force.

Peu importe le programme ou la durée de votre sortie, il est impératif de vous équiper d’un gilet de sauvetage adapté à votre morphologie. Partez sur un gilet avec des kits de flottaison qui ne nécessitent pas de gonflage (généralement adaptés à la voile / plaisance à moteur) et partez sur un modèle qui laisse vos mouvements libres. Idéalement, choisissez un gilet avec des petites poches pour garder à porter de main un encas.

Si vous partez en mer, il est obligatoire d’apporter des fusées de détresse, une pagaie de secours (démontable en deux parties par exemple). Prenez avec vous un compas, on n’est jamais à l’abris d’un brouillard soudain. Une corne de brume, un dispositif d’éclairage et un bout de remorquage font également partie des équipements obligatoires en mer.

S’il s’agit d’un kayak fermé, munissez-vous d’une jupe qui éviter de remplir votre embarcation d’eau, même pour un tour rapide sur une petite distance.

Vous pouvez aussi prévoir un petit bidon étanche pour conserver clés de voiture, téléphone et piquenique au sec. On n’est jamais à l’abri d’un déballage…

Enfin, ne négligez pas votre tenue

Le dernier équipement est la tenue du kayakiste elle-même. La règle est simple : mieux vaut prévoir plus que pas assez. Emmenez toujours un k-way étanche avec vous. Privilégiez plus de couches de vêtements adaptés à l’eau que vous pourrez toujours enlever si vous avez trop chaud.

Pour le reste, tout dépend de vos envies, la seule limite étant la capacité de chargement du bateau : canne à pêche, apéritif ou serviette de plage, prenez de quoi profiter de votre sortie !

Aucun commentaire sur "Commencer le kayak : comment s’équiper ?"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COPYRIGHT ©SPORT & AVENTURE 2013-2015. TOUS DROITS RESERVES.
CREATION SPORT & AVENTURE