NOTRE BLOG
Hoverboard : comment le maîtriser ?

Hoverboard : comment le maîtriser ?

Par Sport Aventure Sport Aventure | Dans INSOLITE | le 12 mars 2018

Envie de vous essayer à de nouvelles sensations ? L’hoverboard est tout indiqué ! Il s’agit d’un skate électrique gyrostabilisé qui permet de se déplacer de manière écologique, mais surtout de s’amuser. Avec un hoverboard, il est facile de se déplacer n’importe où, en ville ou en campagne, en prenant du bon temps. Mais d’où vient-il exactement ? Est-il adapté à tous les âges ? Et surtout, comment le maîtriser ?

L’origine de l’hoverboard

L’origine de l’hoverboard est en fait assez surprenante. C’est aux environs des années 90 que son concepteur en a eu l’idée, en s’inspirant du film Retour vers le futur, aujourd’hui devenu un classique pour tout cinéphile. Il a ainsi imaginé une planche à roulettes électrique, telle qu’on la connaît aujourd’hui.

Par la suite, ce sont des stars outre-Atlantique qui ont popularisé l’hoverboard. On peut notamment citer Wiz Khalifa ou encore Justin Bieber. Depuis, de nombreuses personnes de tous âges à travers le monde ont commencé à s’intéresser et à s’acheter un hoverboard. Son prix, devenu plus accessible à tous, a largement participé à cette démocratisation.

Néanmoins, même s’ils sont rares, il arrive que des incidents aient lieu, notamment dû à des batteries non sécurisées et à du matériel de mauvaise manufacture. Pour acheter un hoverboard, mieux vaut ainsi se fier à des appareils contrôlés et certifiés aux normes européennes. La boutique française Hover-Store est notamment la référence en la matière. Elle commercialise des appareils de qualité, avec un large choix pour acheter un hoverboard.

Pourquoi faire de l’hoverboard ?

Au-delà de son aspect ludique, l’hoverboard permet de se renforcer au niveau de la musculature. Faire du hoverboard n’égale certes pas le cyclisme ou la course à pied, en tant que sport, mais cette pratique a ses avantages pour le corps. L’hoverboard fait en effet travailler différentes parties de votre anatomie.

Comme vous le savez déjà, faire de l’hoverboard est avant tout une question d’équilibre, puisque vous ne disposez pas de guidon sur lequel vous appuyer ni vous maintenir. Vous ferez ainsi avancer et reculer l’appareil en vous penchant vers l’avant ou vers l’arrière. A ce moment, ce sont les muscles du bas de votre corps qui travaillent. Les cuisses, les mollets, autant que les ischio-jambiers sont sollicités.

D’autres parties de votre corps travaillent également lorsque vous faites de l’hoverboard. Il s’agit de vos abdos et de votre dos. Dans la vie de tous les jours, ces derniers sont déjà les garants de votre équilibre. Mais sur ce type d’appareil, ils sont davantage mis à contribution. Votre colonne vertébrale et vos articulations/ligaments sont, eux aussi, soumis à des torsions fréquentes, lorsque vous êtes sur un hoverboard.

Les étapes pour maitriser l’hoverboard

L’hoverboard se maîtrise avec l’habitude. Vous ne pourrez pas l’utiliser de manière optimale du premier coup, même si c’est relativement facile. Avant d’utiliser votre appareil pour la première fois, pensez à recharger complétement la batterie. Il est d’ailleurs recommandé de le faire pour les 3 premières utilisations.

Voici les étapes à suivre pour vos premiers essais :

1. Monter sur l’hoverboard

Même les plus amateurs peuvent apprendre à monter sur un hoverboard en l’espace de 10 à 20 minutes. Mettez l’appareil en marche et montez dessus, en vous appuyant sur un proche au début, pour avoir l’équilibre nécessaire. Un fois sur l’appareil, posez chaque pied à chaque extrémité de la plateforme.

A noter qu’il ne faut jamais monter sur un hoverboard lorsqu’il est éteint, sinon c’est la chute assurée.

2. Garder l’équilibre

Pour garder l’équilibre, il faut que votre corps soit détendu et bien droit. Regardez bien devant vous. Une fois que vous aurez trouvé votre point d’équilibre, le système de stabilisation vous aidera à vous maintenir correctement.

3. Avancer

A partir de là, ce sera un peu plus facile. Vous n’aurez qu’à vous pencher dans la direction de votre choix. Les capteurs gyroscopiques se chargeront du reste.

Poussez légèrement sur la jambe droite pour tourner à droite ou sur la jambe gauche pour tourner à gauche. L’engin tourne grâce au transfert de poids.

Il faut rappeler que dépasser une vitesse de 16km/h peut s’avérer dangereux pour tout pratiquant, notamment si vous utilisez votre appareil sur des surfaces irrégulières, comme du gravier par exemple. Il est donc préférable de prendre une ligne droite, avec une surface lisse et régulière si vous voulez prendre de la vitesse, notamment à vos débuts.

4. Descendre du hoverboard

Enfin, il faut descendre de l’hoverboard à l’arrêt et toujours par l’arrière pour ne pas vous blesser.

hoverboard-comment-le-maitriser-1

 

Quel âge pour faire de l’hoverboard ?

L’hoverboard est accessible à tous les âges et comme vous l’avez constaté, il est assez facile à prendre en main. Malgré tout, des risques de blessures légères subsistent, notamment à cause d’une mauvaise utilisation, sur la voie publique par exemple, ou encore d’une vitesse trop élevée. Ainsi, quel que soit l’âge de l’utilisateur, il est toujours fortement recommandé d’utiliser différents dispositifs de sécurité. Le casque, les protèges poignets, les genouillères et les coudières sont les plus indispensables.

L’âge importe donc peu, lorsqu’on veut glisser sur un hoverboard. Tout est question de dextérité et d’équilibre. Ainsi, un enfant de 10 ans peut très bien se débrouiller sur un tel engin, autant qu’une personne de 30 ans peut avoir du mal. 10 ans est d’ailleurs l’âge indiqué, à partir duquel vos enfants pourront s’adonner aux plaisirs de l’hoverboard sans problème.

Un critère important est en revanche le poids de l’utilisateur. La majorité des modèles existants nécessitent un poids minimum de 20 à 30 kg, afin que les capteurs puissent détecter l’utilisateur et actionner les moteurs. Il faut donc bien faire attention à la fiche produit du modèle que vous comptez acheter. A partir du moment où le poids de vote enfant dépasse les 30 kg, vous ne devriez avoir aucun mal à lui trouver le matériel adapté.

Si votre enfant pèse moins de 30 kg mais qu’il veut absolument avoir un hoverboard ou que vous voulez lui en faire cadeau, il existe certains modèles spéciaux, adaptés aux enfants de moins de 30 kg. Pour ce type de modèle, la vitesse est limitée pour écarter tout risque de chute grave et de blessure.

Enfin, en plus de choisir un hoverboard adapté à son âge et à son poids, il est toujours nécessaire de bien surveiller votre enfant lorsqu’il fait de l’hoverboard.

Aucun commentaire sur "Hoverboard : comment le maîtriser ?"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COPYRIGHT ©SPORT & AVENTURE 2013-2015. TOUS DROITS RESERVES.
CREATION SPORT & AVENTURE