NOTRE BLOG

Les pistolets à plomb sont-ils autorisés ?

Par Sport Aventure Sport Aventure | Dans AVENTURE | le 4 décembre 2018

En France, les lois relatives aux armes sont très précises. Toutes les armes sont classées selon leur dangerosité et leur létalité potentielle. C’est pourquoi avant d’acheter une arme, il est nécessaire de connaître la loi afin de ne pas vous retrouver dans l’impossibilité d’acquérir l’arme de votre choix faute des justificatifs nécessaires.

Les pistolets à plomb n’échappent pas à cette règle, et selon le modèle que vous souhaitez acquérir, vous aurez peut-être besoin de justificatifs.

Possession d’un pistolet à plomb : que dit la loi ?

Il existe deux types de pistolets à plomb : l’arme à air comprimé, et l’arme à Co2. Ces deux armes peuvent tirer des balles plus ou moins puissantes selon le modèle.

Les armes sont triées en catégories.

  • La catégorie A représente les armes les plus dangereuses. Armes servant à faire la guerre, comme des explosifs, des armes à feu utilisant des munitions incendiaires ou perforantes ou des armes à répétition avec chargeur amélioré.
  • Les armes de la catégorie B sont utilisées principalement pour le tir sportif. Elles restent extrêmement dangereuses, et leur acquéreur doit bénéficier d’une autorisation préfectorale afin de pouvoir les utiliser. De plus, il faut être en mesure de les entreposer dans un lieu sûr.
  • La catégorie C représente des armes également très dangereuses, et souvent utilisées dans le cadre de la chasse. Elles nécessitent dans ce cas la possession d’un permis de chasse ou d’une licence de tir, valides de l’année en cours dans les deux cas. Ces armes doivent être sécurisées également, et doivent être déchargées pendant leur conservation. Les balles doivent être stockées séparément.
  • Enfin, la catégorie D est libre à l’achat pour toutes les personnes majeures. Elle est constituée d’armes moins dangereuses que celles des autres catégories. Ces armes tirent généralement des munitions à blanc. Il peut également s’agit d’armes de collection ou de reproduction d’armes.

Les armes d’airsoft, elles, ne sont pas catégorisées. Si vous voulez découvrir plus avant ce sport de plus en plus populaire qu’est l’airsoft, rendez-vous sur cet article paru sur le site Wemag !

Pistolet à plomb : coefficient de dangerosité de l’arme

Dans le cadre des armes à plomb, c’est la puissance de l’arme qui décide de son classement. Les pistolets à plomb, eux, sont tous des armes de la catégorie D. S’il existe des armes à plomb, comme les carabines, dont la puissance peut dépasser les 20 joules, tous les pistolets à plomb que vous pourrez trouver atteindront au maximum 19,9 joules, ce qui fait d’eux des armes de catégorie D. Il suffit donc d’être majeur pour acquérir l’une de ces armes.

Dans le cas où un pistolet à plomb vient à atteindre ou dépasser les 20 joules, il devient une arme de catégorie C, et nécessite donc des justificatifs supplémentaires pour son obtention.

Attention : pouvoir acquérir l’une de ces armes ne signifie pas que son port est autorisé. En France, aucun port d’arme n’est autorisé aux particuliers, seul leur transport l’est. Autrement dit, vous ne pouvez porter cette arme sur vous que pour effectuer le trajet entre chez vous et un stand de tir. Prétendre que l’arme sert à mieux vous défendre en cas d’agression ne constitue pas un motif légitime pour son port.

Si vous voulez découvrir les autres armes de catégorie D, rendez-vous sur cette page du service public.

Aucun commentaire sur "Les pistolets à plomb sont-ils autorisés ?"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COPYRIGHT ©SPORT & AVENTURE 2013-2015. TOUS DROITS RESERVES.
CREATION SPORT & AVENTURE