NOTRE BLOG
Point sur le vélo de route et le VTT

Point sur le vélo de route et le VTT

Par Sport Aventure Sport Aventure | Dans VTT | le 22 novembre 2018

En 2016, le cyclisme était classé parmi les 10 premiers sports préférés des Français. La Fédération Française de Cyclisme comptait à cette époque près de 120 000 licenciés répartis dans plus de 2500 clubs nationaux. Depuis, ce sport ne cesse de croître et de se renouveler. Des technologies toujours plus innovantes et des disciplines nouvelles attirent chaque année toujours plus de pratiquants.
Quand vient le moment de choisir son vélo, nous sommes quelque peu désemparés devant toutes les possibilités qui s’offrent à nous. Pour éviter les déconvenues, il faut correctement définir ses besoins en amont quant à l’utilisation que nous allons en faire. Est-ce pour se rendre à son travail ? Est-ce pour le loisir ? Pour rouler uniquement sur des routes en bitume ou au contraire sur des routes gravillonnées ? Autant de questions auxquelles il est impératif de répondre, au risque de se retrouver avec un vélo inconfortable et non adapté à l’usage que l’on veut en faire…

Quelles marques choisir ?

Certaines marques sont très prisées dans le cyclisme, comme Cannondale qui commercialise des vélos de qualité dans des champs d’application très variés : route, gravel, cyclo-cross, VTT, cross country, enduro, électrique…
Très peu de boutiques spécialisées dans l’Hexagone vendent des vélos de cette marque. Néanmoins, vous pourrez trouver la marque Cannondale en France chez UltimeBike, une boutique spécialisée dans les pièces et accessoires vélo, VTT, VAE, Urbains et équipements du cycliste. Avec deux magasins en France : Nantes et Avignon et une boutique en ligne, cette enseigne est aujourd’hui leader dans son domaine avec un catalogue de produits très techniques et complet. Les vélos sont livrés montés et prêts à rouler, ce qui vous soulage de nombreux problèmes.

Le vélo de route

Le choix d’un vélo de route se fera en fonction de votre utilisation (ponctuelle ou régulière) de votre niveau (débutant ou confirmé) et de votre pratique (petite balade en famille ou sorties régulières de plus de 100 km).
Lors de l’achat d’un vélo de route, plusieurs éléments doivent être pris en compte :

  • Pour des vélos d’entrée de gamme, le matériau utilisé pour le cadre est souvent en aluminium et en acier. En revanche, pour des gammes de niveau supérieur, les cadres sont généralement fabriqués en fibre de carbone, un matériau composite rigide, confortable et surtout léger, critère important pour de bonnes performances sportives.
  • La transmission, toujours équipée à droite, permet de transmettre la puissance à votre roue arrière. Le système de transmission se compose d’un pédalier avec plusieurs plateaux, de deux dérailleurs avant et arrière, d’une chaîne et d’une cassette montée sur la roue arrière. Pour les vélos d’entrée de gamme, 8 à 10 vitesses sont la plupart du temps proposées avec un pédalier double ou triple.
  • Les roues participent à l’aérodynamisme et favorisent vos performances. La dimension de leur rayon, leur poids et le matériau utilisé sont tout aussi importants. Les jantes en carbone sont celles qui offrent le meilleur rendement, mais qui demanderont également une anticipation au cycliste lors du freinage.

Les vélos de route Cannondale sont fortement plébiscités par les amateurs de cyclisme, mais aussi par les professionnels. En effet, lors du Tour de France, Rigoberto Uran et son équipe ont roulé avec les SuperSix Evo, véritable référence de la marque. Le poids du cadre est de 777 grammes et la fourche pèse 280 grammes. De quoi assurer des performances sportives remarquables. Mais d’autres modèles comme la nouvelle version du Synapse (950 grammes), le Slate ou CAAD12 offriront de belles sensations sur route.

point-sur-le-velo-de-route-et-le-vtt

Le VTT

Le vélo tout terrain est idéal pour rouler en pleine nature, en forêt, en montagne, sur des sentiers isolés, des terrains en pente ou des routes gravillonnées…

De nombreuses disciplines tournent autour du VTT : cross-country, All Mountain, descente, enduro, dirt and street, etc. Le choix d’un VTT dépend évidemment de la discipline choisie, mais aussi et surtout de la fréquence de vos sorties. Voici quelques conseils pour vous aider dans votre décision.

Les différentes suspensions

Il existe deux cadres : semi-rigide et tout suspendu.

Le premier cas fait état d’une suspension située à l’avant au niveau de la fourche. Auparavant, les fourches étaient rigides, ce n’est qu’en 1989 avec la RS-1 que la fourche suspendue a fait son apparition. Concrètement, cela permet au cycliste d’amortir les chocs et les vibrations dus au terrain et d’améliorer le contrôle, le confort et la traction de l’engin.

Les cadres tout-suspendus, quant à eux, possèdent deux suspensions, une à l’avant et une à l’arrière. Ce type de cadre est manifestement plus onéreux et se justifie par une utilisation régulière du VTT sur des terrains plus instables.

Le matériau des cadres

Le matériau qui offre les meilleures performances est sans conteste le carbone. Pour autant, celui-ci est réservé aux modèles haut de gamme et se monnaie au prix fort. Généralement, vous trouverez des cadres en aluminium ou en acier pour les premiers prix, l’inconvénient majeur de ce dernier étant son poids, beaucoup plus lourd que l’aluminium.

Le type de freins

Sur les modèles d’entrée de gamme et de milieu de gamme, ce sont généralement des freins mécaniques appelés aussi freins à patins qui sont installés. Ils sont relativement fiables et appuient sur la jante des deux côtés de la roue. Néanmoins, le freinage peut sensiblement varier selon les conditions climatiques, notamment au niveau des performances qui seront amoindries par temps humide. Pour une pratique plus sportive, des freins à disque hydrauliques sont plus appropriés et permettent une plus grande précision dans le freinage, quel que soit le temps.

Pour la pratique du VTT, là encore, la marque Cannondale se révèle être un choix judicieux, quelle que soit la discipline choisie. Les nouveautés sorties en 2018 ont rencontré un franc succès, notamment le JEKYLL en Enduro avec ses roues de 27,5 pouces et un débattement de 170 mm.

Mais la pratique du tout terrain s’est aussi démocratisée avec l’électrique. Des modèles comme le MOTERRA ET CUJO NEO sont des vélos à assistance électrique qui ont fait leurs preuves et qui procurent un confort de pilotage inégalable. Annoncé avec une autonomie de 200 km, il révolutionne complètement ce secteur avec un cadre aussi confortable que ceux installés sur les non — électriques.

Aucun commentaire sur "Point sur le vélo de route et le VTT"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COPYRIGHT ©SPORT & AVENTURE 2013-2015. TOUS DROITS RESERVES.
CREATION SPORT & AVENTURE