NOTRE BLOG
Retour sur le saut à l’élastique de Saint Georges le Gaultier

Retour sur le saut à l’élastique de Saint Georges le Gaultier

Par Gauchard Jérémy Gauchard Jérémy | Dans AVENTURE | le 16 février 2019

Depuis un petit moment, Jérémy de l’équipe Sport & Aventure souhaitait sauter à l’élastique. « Mais pour quelle raison? » plusieurs de son entourage lui ont posés la question et voici ce qu’il répliqua :

J’ai besoin d’adrénaline, c’est comme ça ! seuls les sports outdoor et extrêmes peuvent me donner ça, c’est des sensations uniques qu’on ne retrouve dans n’importe quelle situation.

Retrouvez au sein de cet article son témoignage suite à son expérience du saut à l’élastique.

L’effet de se jeter dans le vide est un moment unique, inoubliable, qu’on ne fait que très peu de fois dans une vie. Pourquoi avoir choisi Saint Georges le Gaultier? Tout simplement parce que c’est l’un des sites que proposait la smartbox qui m’a été offerte lors de mon anniversaire et aussi parce que c’est le site le plus proche de mon lieu d’habitation (53). Non loin de la capitale, Saint Georges le Gaultier est un village situé au cœur des Alpes Mancelles (72) est équipé d’un viaduc  hors d’usage servant exclusivement à la pratique du saut à l’élastique. Depuis plusieurs années maintenant, elle attire de nombreux parisiens, normands et habitants dans Pays de la Loire.

Le village de Saint Georges le Gaultier est devenu célèbre grâce à son viaduc et pour la petite histoire le viaduc de Saint-Georges est devenu connu grâce au saut à l’élastique.

Lors du saut, qu’ai-je ressenti?

Une fois rendu au sommet du viaduc, on voit les organisateurs préparer les harnais et équiper les futurs sauteurs. Une fois ces derniers passés, c’était à mon tour de passer à la casserole 🙂 . A ce moment là, il faut quand même avoir une confiance totale dans le professionnel que vous équipe, car c’est comme si vous lui confiez votre vie.

Comment ça se passe précisément? Une personne vous fixe un harnais autour du buste et des sangles autour des pieds, une autre personne attache l’élastique aux 2 pieds et au buste (3 points d’ancrage donc), et une 3ème personne vérifie le tout. Après un tel attelage, que peut il se passer? Que l’élastique craque? On est quand même accompagné de personnes professionnelle qui vérifient constamment l’état de vétusté du matériel. Les accidents ne sont pas à exclure, loin de là mais bien souvent ils surviennent lorsque l’élastique est trops long. Dans mon cas, la marge de sécurité était telle qu’il y avait je pense encore une quinzaine de mètres jusqu’au sol une fois l’élastique tendu.

L’instructeur me demanda ensuite de monter sur une plateforme scellée bord du viaduc. Ils m’ont demandé de tendre mes bras à l’horizontale devant moi et de regarder droit devant, ceci pour éviter de regarder le vide. N’étant pas de nature à avoir le vertige, j’ai quand même voulu regarder en bas et je vous assure que sur le coup, je faisais moins le malin  :-).

Ensuite, on ne vous laisse pas trop le temps de cogiter, du coup, j’ai compté jusqu’à 3 et j’ai sauté. Et là, je peux vous dire que c’est une sensation que je ne revivrai jamais, hormis peut-être sur un saut en parachute. J’ai eu un court instant le sentiment de voler mais sans aile bien évidemment  😀 . Le vide s’est approché à une telle vitesse, brusquement je trouvais même. En l’espace d’une fraction de seconde, on se dit qu’on va s’écraser au sol ! On se demande également quand est-ce que l’élastique va faire le job.
Mon coeur ne s’est jamais autant emballé, pourtant sur de grosse montagne, on a l’impression qu’il « monte », mais là, j’ai eu l’impression qu’ils était dans mon épaule et qu’il allait sortir, vous voyez ce que je veux dire?!!  :mrgreen:

Une fois que l’élastique est tendu au maximum, vous êtes secoués un peu dans tous les sens avec des rebonds, ça rend la fin du saut moins « effrayante » et plus fun.

Une fois stabilisé il faut se redresser pour attraper l’élastique avec les mains, on est alors descendu tout en bas ou l’on est posé sur un petit matelas et réceptionné par un organisateur.

Honnêtement, c’est quelque chose à faire, prenez votre courage à 2 mains et lancez-vous dans cette aventure!

Aucun commentaire sur "Retour sur le saut à l’élastique de Saint Georges le Gaultier"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COPYRIGHT ©SPORT & AVENTURE 2013-2015. TOUS DROITS RESERVES.
CREATION SPORT & AVENTURE