NOTRE BLOG
Traversée du Salar d’Uyuni en Kitesurf – Le pari fou de deux aventuriers

Traversée du Salar d’Uyuni en Kitesurf – Le pari fou de deux aventuriers

Par Sport Aventure Sport Aventure | Dans SPORTS NAUTIQUES | le 20 avril 2017

Le Salar d’Uyuni est le plus grand désert de sel au monde ; il se trouve sur les hauts plateaux du sud-ouest de la Bolivie en Amérique latine. Cette plaine saline couvre une superficie de 10 582 km² et se situe à plus de 3500 m d’altitude. Traverser cet espace en kitesurf a été le rêve de deux jeunes sportifs et aventuriers ; amoureux de voyage et de défi, ils ont mis sur pied le projet Wayra. Retour sur une première mondiale avec Jumia Travel, spécialiste des destinations sports.

Deux aventuriers français se sont fixés un pari fou : traverser, en kitesurf, en pleine saison des pluies et attirer l’attention sur un trésor naturel qui commence à souffrir du réchauffement climatique. Le Salar d’Uyuni est l’un des endroits les plus hostiles au monde : pas de végétation, aucune âme qui vive, des températures extrêmes et des vents glacials. Paul-Henri Chopin et Stanislas de Dinechin sont des amis d’enfance qui ont une passion commune : le kitesurf ; il leur a fallu trois ans de préparation pour réussir cet exploit. Entre les mois de Janvier et de Mars qui correspond à la saison des pluies, cette énorme étendue de glace se couvre d’une fine couche d’eau qui permet d’y poser une planche de kitesurf. Stan et Paul vont traverser ce désert de part en part et cela en 10 jours chrono.

Equipés d’un large éventail de voiles pour faire face aux vents, et de planches spécialement fines, l’équipe est composée en plus des deux kiters, d’un responsable logistique et d’un réalisateur qui a su immortaliser ces moments de sports intenses. Il faut aussi rappeler que cette aventure a une haute portée environnementale. Le Salar contient dans ses profondeurs 1/3 des réserves mondiales de lithium, un métal rare utilisé dans la fabrication de nombreux appareils électroniques. Ce trésor suscite bien des convoitises qui risquent de déstabiliser cette partie du monde encore authentique, et son exploitation pourrait avoir des conséquences désastreuses.

Les principales difficultés que l’équipe a rencontrées ont surtout été liées à l’altitude, à la corrosivité de l’eau due à la forte teneur en sel, aux vents violents qui atteignent 50 nœuds et aux températures extrêmes. Une fois sur place, Paul et Stan ont dû se plier aux croyances locales en s’arrogeant les services des populations autochtones.

Fraîchement débarqués à La Paz, ils n’hésitent pas à braver le froid de l’Altiplano pour rencontrer les guides mystiques et spirituels afin d’invoquer l’esprit de la pluie et des montagnes. Cela consiste en plusieurs rituels et prières dont une danse effrénée autour d’un feu de bois. Ce passage obligatoire a été aussi une prise de contact utile avec une population locale qui connaît mieux que quiconque les moindres recoins de ce désert.

Au bout de 16 jours de périple, Stan et Paul ont gagné leur pari et les images prises lors de ses longues journées de planche sont juste époustouflantes.

Sources Images : Wayra www.kitesurfinguyuni.com

Aucun commentaire sur "Traversée du Salar d’Uyuni en Kitesurf – Le pari fou de deux aventuriers"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COPYRIGHT ©SPORT & AVENTURE 2013-2015. TOUS DROITS RESERVES.
CREATION SPORT & AVENTURE